Dom La Nena, un charme fou

Dominique Pinto, jeune violoncelliste brésilienne de 23 ans vivant à Paris, a accompagné pas mal de grands avant de se lancer dans son projet solo. Parmi eux, Jane Birkin, Etienne Daho,Camille, Piers Faccini… C'est d'ailleurs avec ce dernier qu'elle a décidé de se lancer dans son premier ouvrage, premier album... première réussite ! D'une envoûtante naïveté, on a l'impression dès les premières notes de rentrer dans le monde intimiste de l'artiste, d'être des invités privilégiés. C'est sûr, "Ela" a quelque chose de céleste, détient, dans les archers qui glissent, dans le souffle d'un chant presque chuchoté, dans les méandres des souvenirs, les vibrations et les clés d'un paradis perdu. Tout est d'une grande sobriété, réalisé avec classe et modération. Dom la mena nous apporte un subtil mélange de vague à l'âme, de mélancolie, d'optimisme et d'évasion spirituelle.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Michel Polnareff de retour avec son nouvel album Enfin !

Bō séduit avec Ritual sur son EP Everything Begins

Tyler, The Creator au dessus de la mêlée avec l'album Igor