Molly Burch nous fait fondre avec Please Be Mine

Molly Burch, Captured Tracks

Le premier album de Molly Burch est une totale réussite : un disque post-rupture qui révèle une grande voix.

Molly Burch apporte une touche de douceur et de nouveauté à ce début d’année 2017. Please Be Mine, son premier album, est à découvrir. Une enfance à Los Angeles puis des études de jazz vocal en Caroline du Nord. Là, à Asheville, elle rencontre le guitariste Dailey Toliver, complice idéal pour prendre confiance en soi et faire glisser cette sublime voix sur ses propres chansons. Pour monter d’un cran et espérer sortir de sa chambre, elle décide en 2013 de s’installer à Austin, ville musicale par excellence. C’est dans la cité texane que naitra Please Be Mine, sublime premier album aux allures vintage.


Molly Burch, Please Be Mine

Si vous aimez Feist, Cat Power, Nina Simone, voici Molly Burch un peu dans la même lignée que Weyes Blood, autre révélation féminine de la pop américaine au songwriting parfaitement maîtrisé. Californienne installée à Austin, Texas, Molly Burch fait revivre les ballades country et doo-wop du début des années 1960 avec un premier album inspiré d'une rupture amoureuse.

Molly Burch en écoute avec Downhearted :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Michel Polnareff de retour avec son nouvel album Enfin !

Bō séduit avec Ritual sur son EP Everything Begins

Equateur nous fait remonter l'Amazonie avec Pelican