Alors que parait son treizième album Après Demain le 26 mars, découvrez sans attendre la voix forte et inimitable de Bill Deraime, véritable légende du blues à la française, et chanteur très engagé. Jusqu’à environ trente ans, il chantait en anglais. Une période méconnue tant Bill Deraime évoque le blues français. “Le chant, c’est important pour moi”, précise-t-il. Et même s’il chante sa colère, c’est l’espoir qu’il crie, à la manière du gospel. Les concerts sont d’ailleurs plutôt festifs. “Évidemment qu’il y a des solutions ! Je me bats pour que la fraternité et le partage soient au coeur du système, c’est utopique, je sais, mais voilà, c’est mon combat.” À sa manière donc, avec des mots chantés cent fois avant de les fixer, pour qu’ils sonnent et fassent sens, il interpelle. Il est passé de l’anglais au français, jusqu’à adapter la mythique chanson d’Otis Redding Sitting on the dock of the bay, avec l’accord de Steve Cropper, le co-auteur. Un privilège accordé à lui seul, une reconnaissance de pairs s’il en est. “Chanter en anglais est une très bonne école pour la rythmique. Mais je faisais moins attention au sens des mots, j’étais plus sur le musical”. Nouvel album Après Demain Sortie le 26 mars chez Dixiefrog / Harmonia Mundi Concert à l’Alhambra le 12 juin 2013

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Michel Polnareff de retour avec son nouvel album Enfin !

Bō séduit avec Ritual sur son EP Everything Begins

Equateur nous fait remonter l'Amazonie avec Pelican