Gorillaz invite Benjamin Clementine sur Hallelujah Money, hymne anti-Trump

Gorillaz

Gorillaz fait un retour surprise avec un invité, Benjamin Clementine, inspiré par l'élection de Trump : Hallelujah Money.

Gorillaz se paye la tête de Donald Trump avec Hallelujah Money.

Depuis des mois, Damon Albarn, chanteur principal de la formation, joue avec les fans et leur attente impatiente. Alors que les premières évocations d'un cinquième album studio remontent à 2014, le musicien a continué à laisser des indices sur l'avancée de la conception du disque ces derniers temps, notamment à travers les réseaux sociaux. Aux dernières nouvelles, ce prochain opus tant attendu devait s'intituler The Book of Noodle.

Benjamin Clementine


Si aucune date n'a été annoncé pour l'album, les fans peuvent déjà se délecter de ce premier extrait. Le clip officiel, dévoilé la veille de l'investiture de Donald Trump, du single "Hallelujah Money" en compagnie de Benjamin Clementine, qui se retrouve embarqué dans l'aventure Gorillaz pour notre plus grand plaisir.

Dans la vidéo, on retrouve ainsi le chanteur anglais en sur-impression devant une projection de Kabuki, de dessins animés (dont un inattendu Bob l’éponge) ou d’autres scénettes effrayantes. Un hymne grave et à la fois ironique !

La vidéo d'Hallelujah Money par Gorillaz & Benjamin Clementine :



Le titre est une critique à peine cachée de notre société hyper-capitaliste et il s’agit également du premier nouveau morceau en sept ans de Gorillaz.

Depuis quelques mois, les réseaux sociaux du groupe et des musiciens fictifs (dessinés par la main de Jamie Hewlett) ont en effet teasé sans relâche la sortie d’un mystérieux nouveau disque… bien qu’aucune de date de sortie n’ait encore été annoncée. La tension monte encore d'un cran avec ce titre surprise !

Gorillaz & Benjamin Clementine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Michel Polnareff de retour avec son nouvel album Enfin !

Bō séduit avec Ritual sur son EP Everything Begins

Tyler, The Creator au dessus de la mêlée avec l'album Igor